La chaussure de A à Z

Conseil formes

 

Précieuses informations relatives aux différents types de chaussures

Étant donné qu'il existe différentes possibilités d'assembler la semelle de marche et la tige d'une chaussure, on parle également de »procédés de fabrication«.
Ils diffèrent de par la complexité de production, la qualité et le prix.

 

La chaussure Ago = procédé par collage

Depuis l'invention de la colle, il est possible de relier rapidement et à moindres frais la tige à la première et à la semelle de marche. La chaussure conserve par ce procédé longtemps sa coupe initiale, est légère et de surcroît flexible.

La chaussure mocassin

Ce procédé de fabrication est inspiré des chaussures des Indiens d'Amérique. La tige ressemble à une chaussette. Le dessus genre mocassin à couture typique épaisse est relié à la tige. La première étant traditionnellement inexistante, cette chaussure est extrêmement flexible, souple et s'adapte idéalement à la forme du pied.

La chaussure California = généralement à empiècements cousus

Le signe distinctif de la chaussure California réside dans les bandes typiques parallèles entre tige et semelle de marche. Collés solidement sous la première et l'épaisse semelle intermédiaire, ils relient ceux-ci à la semelle de marche. Ce procédé de fabrication rend la chaussure très confortable, légère et flexible, rendant son utilisation fréquente pour les modèles ouverts à l'arrière. Ce procédé de fabrication est idéal pour les pieds sensibles.

La chaussure ressemelée d'origine

La première est par ce procédé de fabrication directement reliée à la tige par une couture à boucle réalisée mécaniquement et mise en forme. La semelle de marche en matière spéciale est directement mise en forme – reliant ainsi la tige à la première (sans colle). Souplesse et flexibilité sont les signes distinctifs de la chaussure ressemelée d'origine.

 

Les principaux modèles de chaussures

Ballerines

... chaussures légères à pointe généralement arrondie et à talon extrêmement plat.

Bottes

... au moins aussi longues que le mollet ou plus longues. Lacées, à glissière ou à tirant extensible.

Bottines

... hauteur cheville ou allant au maximum jusqu'au mollet inférieur.

Derbies

... se subdivisent en deux groupes principaux: coupe richelieu et coupe derby.

Flamenco

... escarpins plus ouverts à l'avant/plus fermés à l'arrière – généralement appelés aussi peeptoe.

Escarpins

... coupe de base à discrète élégance, sans fermeture – faciles à enfiler.

Escarpins sandales

... un escarpin spécial à bride arrière – ouverture arrière.

Mules

... toujours ouvertes à l'arrière, faciles à enfiler. La version coupe fermée à l'avant-pied se nomme aussi sabot.

Sandales

... toujours dotées d'une bride arrière. Peuvent fermer entièrement l'avant-pied ou être très décolletées grâce aux brides étroites.

Slippers

... trotteurs sans laçage, mais avec un empiècement extensible/des fermetures auto-agrippantes.

Trotteurs

... élégants modèles de chaussures possédant en général un talon de moyenne hauteur (souvent de type bottier).