Le cuir véritable

Le coeur de la chaussure

 

Lorsque l'on remonte dans l'histoire de la fabrication de la chaussure, on remarque qu'en des temps reculés, les modèles étaient déjà fabriqués à partir de cuir. Aujourd'hui encore, le cuir est LA matière idéale pour la fabrication et le confort des chaussures. Cette matière est toutefois de plus en plus fréquemment associée à des empiècements en textile et à d'autres matières naturelles (cousus avec soin à la main). Toutefois, seul le cuir véritable protège efficacement le pied contre les agressions extérieures (pluie, neige, ...). Il possède un toucher agréable et doux tout en respectant la peau.

Pour la fabrication d'une chaussure, plusieurs types de cuir aux propriétés variables sont disponibles. Par conséquent, il est indispensable de tenir compte des spécificités de la chaussure (type, utilisation) lors de la sélection du cuir, en particulier pour ce qui concerne le cuir „extérieur“ soumis à un grand nombre d'agressions au quotidien. C'est pourquoi, le cuir peut être doux et souple mais doit toujours être résistant et déperlant.

Selon la partie de la chaussure, le cuir est soumis à différentes agressions. Le cuir utilisé pour la semelle, par exemple, doit être résistant pour ne pas s'abîmer trop vite alors que la première (ou semelle intérieure) ne doit pas se détériorer au contact de la transpiration. Quant à la doublure, le cuir la composant doit être agréable, doux et agréable à la peau. Sur la face externe de la chaussure (dessus), le cuir peut être travaillé, soit pour sublimer son effet mat naturel, soit au contraire pour lui apporter une brillance très élégante. De plus, un cuir retravaillé peut en améliorer sa résistance de façon significative.




 

A chaque étape de la fabrication, on devine de plus en plus l'allure finale de la chaussure. Pour la fabrication d'une chaussure, on peut utiliser différentes techniques (coutures trépointe, goodyear, …).

Le cuir aussi a ses spécificités et n'est jamais identique. Matière naturelle, il peut présenter des variations au niveau de la structure, du relief, etc. Ainsi, il peut être lisse, rugueux, légèrement nervuré.

Certaines parties décoratives d'une chaussure faite sur mesure sont aujourd'hui encore coupées à la main ou à l'emporte-pièce.